La détection d’iode 131 dans l’air ambiant de plusieurs pays européens

Catégories : 
Question parlementaire
Thèmes : 
Energies, Santé
Auteurs : 
Kox Henri, Lorsché Josée

Publié le

Question parlementaire de nos députés Josée Lorsché et Henri Kox à Madame la Ministre de l’Environnement et à Madame la Ministre de la Santé.

Il y a deux semaines des messages inquiétants concernant la détection d’iode 131 dans l’air ambiant de plusieurs pays européens commençaient à circuler tant dans les réseaux sociaux que dans la presse. Rapidement différentes hypothèses furent développées qui se basaient parfois sur des informations contradictoires. Certaines sources mentionnent de premières mesures datant de janvier 2017, d’autres citent une détection de iode 131 plus élevée depuis octobre 2016.

Ce qui est certain, c’est qu’il y a eu un incident plus ou moins sévère dans un réacteur de recherche nucléaire en Norvège en octobre 2016 et que celui-ci avait provoqué des rejets radioactifs dans l’atmosphère. Bien que cet incident, confirmé par l’autorité de contrôle nucléaire norvégienne, entraine déjà à lui seul de nombreuses questions sur le plan de la sûreté et de la transparence, l’origine de l’iode 131 détecté en janvier 2017 n’aurait pas encore pu être déterminée avec certitude et ne serait pas forcément lié à l’incident norvégien.

Dans ce contexte, nous aimerions avoir les renseignements suivants de la part de Madame la Ministre de l’Environnement et de Madame la Ministre de la Santé :
 

1)    Est-ce que les autorités luxembourgeoises ont été informées de l’incident nucléaire en Norvège ? Possédez-vous des détails supplémentaires concernant cet incident, respectivement sur l’envergure, le contexte et les conséquences pour l’environnement ?

2)    Vu qu’il nous semble hautement improbable qu’une fuite radioactive soit limitée au seul isotope « iode 131 », quels furent les autres isotopes radioactifs rejetés lors de l’incident norvégien et dans quelle quantité ?

3)    Existe-t-il un échange d’informations automatique en cas d’incident nucléaire entre les États-membres de l’Union Européenne et la Norvège ?

4)    Est-ce que depuis octobre 2016 une présence plus élevée d’iode 131 ou d’autres isotopes radioactifs a pu être mesurée dans l’air au Luxembourg ?

Question Parlementaire

gréng Blogs